Kasaï Oriental : Les députés provinciaux s'en prennent à Christelle NGOYI KASANJI

Salle de l'hémicycle du Kasaï Oriental ©photo de tiers

Les députés provinciaux du Kasaï Oriental , membres de trois groupes parlementaires, Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) , Rassemblement des démocrates Tshisekediste (RDT) et Front Commun pour le Congo (FCC) désapprouvent les propos "Outrageux" de leur collègue Christelle BUKUMBABU NGOYI, fille de l'ex-gouverneur de cette province, Alphonse NGOYI KASANJI à la famille du président de la République.

Dans une déclaration ce mardi 18 Août 2020 à Mbujimayi, ces parlementaires provinciaux qui disent avoir lu avec indignation les propos "tapageux" et "outrageux" de Christelle BUKUMBABU NGOYI sur les réseaux sociaux à l'endroit du président Félix-Antoine TSHISEKEDI et de la première dame Denise NYAKERU TSHISEKEDI, indiquent se désolidariser de leur collègue à qu'ils demandent de faire preuve notamment de la moralité.

" Les députés provinciaux du Kasaï Oriental condamnent et désapprouvent ce comportement indigne , irrévérencieux à l'endroit de la première institution de la République et de sa famille, ils recommandent à leur collègue de faire preuve de retenue de moralité et de responsabilité face aux propos pour lesquels elle ne mérite pas leur solidarité ", a dit un d'eux au sortir d'une réunion à l'Assemblée provinciale du Kasaï Oriental.

La députée Christelle BUKUMBABU, fille du sénateur du FCC Alphonse NGOYI KASANJI n'a pas bien digéré lundi dernier le déguerpissement de son père dans un immeuble querellé à Kinshasa avec Gabriel MOKIA et s'en est prise à la famille présidentielle notamment à la première dame de la république avec des propos jugés désobligeants.

Van Frédéric Tshilanda