Kasaï Oriental : le Vice-président de l'Assemblée provinciale sous le coup d’une pétition

Illustration


Le vice-président de l'Assemblée provinciale du Kasaï Oriental Mfunyi Minanuji Kizito est visé par une pétition pour «incompétence notoire».
Selon le député provincial et pétitionnaire Albert Kalonji, cette pétition a été déposée le 9 juin 2021 au siège de l'Assemblée du Kasaï Oriental.

Devant la presse locale, Albert Kalonji a traité Mfunyi Minanuji Kizito d’incompétent. Il lui reproche son incapacité à organiser des plénières à l'organe délibérant depuis le départ à Kinshasa du président Ives Muamba Kadima.

«Depuis que le président de l'Assemblée provinciale Yves Mwamba Kadima est parti à Kinshasa, depuis près de deux mois, aucune plénière n'a été convoquée. Et pourtant, il y a des matières à examiner pour cette session de mars. Ça, c'est une incompétence notoire», a-t-il tranché..


Il faut signaler que depuis le départ du président de l'Assemblée provinciale à Kinshasa, des voix se sont élevées pour décrier la déstabilisation de la première institution provinciale.


Pour rappel, quelques jours après la destitution du gouverneur Jean Maweja Muteba, Ives Muamba avait été urgemment convoqué à Kinshasa par le ministre de l'Intérieur sortant, Gilbert Kankonde pour consultation.


Signalons que la même pétition concerne également le rapporteur de l'organe délibérant, Mukendi Konyi.


Albert Ngandu, depuis Mbuji-Mayi