Kasaï Oriental : le Président déchu de l'Assemblée provinciale saisi la cour constitutionnelle

Salle des plénières de l'Assemblée provinciale du Kasaï Oriental

Le président déchu de l'Assemblée provinciale du Kasaï Oriental, Ives Muamba Kadima a introduit en date du 05 juillet une requête en inconstitutionnalité à la cour constitutionnelle pour demander d'être remis dans ses droits. Contestant sa destitution à la tête de l’organe délibérant de la province intervenue le 29 juin dernier.

Dans sa requête, Ives Muamba révèle que la résolution adoptée au cours de la plénière qui a amené à sa déchéance viole la constitution de la République et le règlement intérieur de l’organe délibérant.

Ce dernier indique que la décision prise par onze députés qui étaient présents à la plénière, outrepasse les articles 19 alinéas 3 et 4 , 64 et 197 de la constitution ainsi que les articles 23, 26, 58 ,59, 63, 68 et 184 du règlement intérieur de l’organe délibérant du Kasaï-Oriental.

Il sied de rappeler que le député provincial de l'Union pour la démocratie et le progrès social UDPS/Tshisekedi, circonscription électorale de Mbuji-Mayi a été déchu de ses fonctions à la tête de l'Assemblée provinciale en date du 29 juin dernier par 11 députés provinciaux sur 24 qui constituent l'hémicycle.

Ces députés provinciaux tombeurs de Muamba Ives lui reprochent d'avoir géré mal la première institution politique provinciale, des intimidations à l’égard du personnel administratif et des propos irrespectueux à l’endroit du Chef de l’État Félix Tshisekedi.

Albert E. Ngandu

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *