Kasaï oriental : la société civile invite le gouverneur déchu à ne pas s'opposer à la décision de l'Assemblée provinciale

Jean Maweja Muteba/ Gouverneur du Kasaï Oriental devant les députés provinciaux/ photo tiers

Dans une déclaration commune du lundi 5 avril, les organisations de la société civile de la province du Kasaï Oriental, encouragent le gouverneur Jean Maweja Muteba a ne pas créer de bras de fer avec les lois de la République, mais aussi le règlement intérieur de l'assemblée provinciale qui lui a destitué, par contre les forces Vives lui invite à déposer sa démission auprès du Chef de l'État.

"les organisations de la société civile de la province du Kasaï Oriental l'encouragent à déposer sa démission auprès du président de la République, conformément aux dispositions aux articles 198 et 147 de la constitution, 192 du règlement intérieur de l'assemblée provinciale et 42 de la loi relative à libre administration des provinces", ont écrit ces organisations dans cette déclaration consultée par election-net.com qui demandent par la suite à Maweja Muteba "d'user des moyens légaux pour faire valoir sa cause contre sa déchéance dont il qualifie de procédure d'irrégulière." Et "d'épargner la province des actes inutiles de troubles et vandalisme dont les conséquences tant individuelles que communautaires sont incalculables", peut-on lire sur ce document.

Par ailleurs, ces organisations de la société civile, encouragent la population Kasaienne de rester mobiliser, afin de faire échec à tout individu ou groupe d'individus qui voudrait prendre le pouvoir par force ou "l'exercer en violation des dispositions constitutionnelles et légale."

Rappelons qu'après avoir appris de sa déchéance, Maweja Muteba dit compter plus sur ses chefs hiérarchiques.

Jean-Paul Tshimanga