Kasaï Oriental : la Lucha annonce son retrait du collectif Sauvons le Kasaï

Quelques militants du mouvement citoyen lutte pour le changement (LUCHA) dans les rues de Goma, au Nord-Kivu, ce mardi 30 juin 2020©prince B./ENET

Le mouvement citoyen Lutte pour le changement (Lucha) section de Mbuji-Mayi, a dans un message annoncé ce mercredi 23 juin 2021, son retrait du collectif Sauvons le Kasaï Oriental après la déchéance de Jean Maweja Muteba à la tête de la province du Kasaï Oriental.

« Dans ce combat pour la libération du Kasaï Oriental du leadership non prometteur de Jean Maweja Muteba, notre mouvement avait noué une alliance circonstancielle avec quelques structures de jeunes engagés pour le changement dont nous saluons la bravoure et la détermination.

Après le départ du gouverneur Jean Maweja, nous estimons que le collectif Sauvons le Kasaï Oriental ne peut plus continuer à exister dans son format actuel. Notre mouvement qui a participé à toutes les étapes de sa création, la définition de ses objectifs et la mise en place de stratégies d'actions en prend congé dès ce jour », peut-on lire dans cette correspondance parvenue à election-net.com.

Par ailleurs, la Lucha indique qu'elle continuera à mener ses actions comme d’habitude, en synergie avec d'autres cadres formels de travail comme celui de concertation de la société civile.

«Notre mouvement continuera à mener ses actions comme à la coutume en profitant d'autres cadres formels de travail comme le cadre de concertation de la société civile où l'un des membres, occupe le poste de vice-président et même dans d'autres associations de fait, selon que le besoin se fera sentir. Le départ de Maweja ouvre une porte à un autre chapitre. Cette étape reste le plus déterminant car son aboutissement marquera tout l'avenir de ce quinquennat», renchérit le communiqué de la Lucha.

Albert E. Ngandu