Kasaï Oriental/Élection du gouverneur : Me Édouard MUKENDI BIAYI, le ticket gagnant pour remplacer Jean Maweja Muteba

Maitre Edouard Mukendi, avocat au barreau du Kasaï oriental et membre du conseil de l'ordre au même barreau est candidat gouverneur de la province du Kasaï Oriental pour le compte des primaires de l’UDPS/Mbuji-Mayi.

Troisième sur la liste de 6 candidats, Édouard MUKENDI Biayi est le candidat crédible pour remplacer l’ancien gouverneur Jean Maweja Muteba qui a été destitué suite à son incompétence à diriger la province du Chef de l’Etat, Félix Antoine Tshilombo.

« J'ai le rêve pour la province du Kasaï oriental » ; a-t-il toujours déclaré, l’avocat au barreau du Kasaï oriental draine une expérience de la gérance de la chose publique derrière lui.

Outre le métier d’avocat au barreau du Kasaï oriental et membre du conseil de l'ordre au même barreau, Edouard MUKENDI Biayi est actuellement Conseiller Juridique du Président de l'Assemblée Provinciale du Kasaï Oriental. Il est également Secrétaire Fédéral en charge de la Justice et Droits Humains à l'UDPS / TSHISEKEDI à Mbuji-Mayi, chef-lieu de la province.

Par ailleurs, Edouard MUKENDI Biayi maitrise le domaine électoral. Il fut formateur des témoins électoraux de l'UDPS et chargé de la surveillance et supervision électoral aux échéances électorales de 2018 à Mbuji-Mayi. L'Homme était aux mêmes scrutins, Mandataire du parti à la CENI dans la même ville. Il a enfin géré les contentieux électoraux pour le compte de l'UDPS / TSHISEKEDI dans la province du Kasaï Oriental.

Surnommé par ses proches CTBEE (Commandant, Technicien, Bureautique, Expert, Expérimenté), Me Édouard MUKENDI est surtout reconnu pour sa bonne moralité et son dévouement pour la cause du parti. Il est donc l’homme par qui la vision du Président Tshisekedi, « Le Peuple d’abord », doit être matérialisée dans le Kasaï Orientale.

Six candidats dont une femme ont été retenus mardi 20 juillet au poste de gouverneur de province par la commission chargée de réception et de traitement des candidatures instituée par l’Union pour la démocratie et le Progrès Social (UDPS)/fédération de Mbuji-Mayi. Ces candidatures seront soumises aux élections primaires au sein de la fédération de l’UDPS/Mbuji-Mayi pour obtenir une short liste à présenter aux autorités nationales de ce parti politique pour le dernier toilettage.

Liévin LUZOLO

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *