Kasaï Oriental : 11 députés contestent l'élection du nouveau président de l'assemblée provinciale

L'assemblée provinciale du Kasaï Oriental

Au total, 11 députés provinciaux jugés proches du président Ives Muamba Kadima, ont dans une déclaration rendue publique vendredi 02 juillet, rejeté en bloc l’élection de Kabongo Malebongo comme président de l'Assemblée provinciale. Ils disent ne pas reconnaître celui-ci comme président de cet l'organe délibérant du Kasaï-Oriental.

" Rejetons en bloc et méconnaissons l’existence d’une quelconque séance plénière tenue à l’assemblée provinciale du Kasaï oriental en date du 29/06/2021, car celle du 28 /06/2021 ne s’est jamais ouverte conformément à l’article 59 de notre règlement intérieur. Nous, les députés provinciaux signataires de la présente déclaration nous ne reconnaissons pas KABONGO MALEBONGO comme président de l’Assemblée Provinciale ", peut-on lire dans cette déclaration politique parvenue samedi à election-net.com.

Par la suite, ces députés provinciaux mettent en garde le groupe de 11 députés qui, selon eux, se font d’illusion sur leur théâtre. Ils en appellent la population du Kasaï Oriental au calme et à la sérénité.

Enfin, ces députés provinciaux dénoncent et condamnent le trafic d’influence avec comme leitmotiv le nom du chef de l’Etat qui condamne ces pratiques.

Il sied de rappeler que le député provincial Kabongo Malebongo a été élu mercredi dernier au poste du président de l'Assemblée provinciale du Kasaï Oriental par un groupe de 11 députés provinciaux parmi lesquels deux s'étaient excusés. Ce même jour, un autre groupe de 13 élus provinciaux a été empêché par les forces de sécurités pour accéder au sein de l'hémicycle de l'organe délibérant afin de participer à la plénière.

Précisons que cette élection s'est déroulé au moment où le concerné est convoqué depuis le mois d'avril dernier à Kinshasa par le ministre sortant de l'intérieur Gilbert Kankonde Malamba afin d'y être consulté par sa hiérarchie au sujet de la destitution du gouverneur Jean Maweja Muteba.

Albert E. Ngandu

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *