Kasaï : l’administrateur du territoire de Luebo arrêté

Illustration

Impliqué dans le meurtre d’un négociant de diamant à Kabeya Tshinyama, l’administrateur du territoire de Luebo est aux arrêts

L’administrateur du territoire de Luebo, Joseph Mutshipayi Tshitenge, est aux arrêts pour implication dans le meurtre d’un négociant de diamant à Kabeya Tshinyama, à Luebo dans la province de Kasaï.

En explication, le ministre provincial de l’intérieur, Fulgence Deller Kawino, relate avoir donné l’autorisation à Joseph Mutshipayi de se rendre à Mukuandianga après lui avoir informé de l’existence d’un foyer initiatique, Tshiota.

« Le 2 avril dernier, l’administrateur de Luebo m’a informé de l’existence d’un foyer initiatique, Tshiota, dans le village Mukuandianga. Il m’a dit qu’après réunion de sécurité locale, il devait conduire une délégation dans le village cité pour démanteler ce foyer initiatique. Ce que j’ai autorisé », a-t-il fait savoir.

Et de poursuivre que l’administrateur ne s’était pas rendu au lieu indiqué mais est allé avec la délégation dans la localité de Kabeya Tshinyama.

« Mais au lieu de s’y rendre là, l’administrateur Joseph Mutshipayi est allé au contraire dans la localité de Kabeya Tshinyama accompagné du chef de bureau des mines. Il a procédé sur le lieu à la confiscation des matériels de travail des négociants en diamant réunis dans un mini marché. Lorsque le président des négociants en diamant s’est approché de lui pour intervenir, l’administrateur Mutshipayi a ordonné à son garde du corps de tirer, ce dernier a ouvert le feu sur le président des négociants qui est mort sur le champ” , a expliqué le ministre provincial de l’intérieur, Fulgence Kawino.

Rappelons que la Société civile de Luebo rapporte que l’administrateur Joseph Mutshipayi n’avait jamais tenu une réunion de sécurité sur l’existence d’un foyer initiatique. Au contraire, il avait été mis au parfum d’un diamant de six carats découvert à Kabeya Tshinyama.

Kivin Arsène Bile