Kasaï Central/VBG: Quatre structures féminines formées par la FMMDK

L'ONG FMMDK forme quatre structures féminines sur les alertes et le référencement des cas de VBG. Photo crédit Enet/ Van Frédéric Tshilanda

Au moins quatre structures féminines de la ville de Kananga voient leur compétences renforcées sur les alertes avec la technologie moderne et le référencement des cas des violences basées sur le genre , "VBG" dans la communauté.

Vue de la salle des réunions de l'ONG FMMDK où se déroule la formation de quatre structures féminines sur les alertes et le référencement des cas de VBG, photo, Enet , Van Frédéric Tshilanda

L'initiative est de l'ONG Femme main dans la main pour le développement du Kasaï, FMMDK dans le cadre de la mise en oeuvre du projet JAD, Justice, Autonomisation et Dignité de la femme et de la fille.

A lire aussi Kasaï Central : Lutte contre la prostitution à Kananga, nouveau défi de la FMMDK.

A en croire Madame Josée Mbuyi, la facilitatrice de ses assises, les membres de ces organisations apprennent spécialement l'éthique en VBG et les stratégies d'accompagnement des cas éventuels pour la prise en charge mais également à mieux communiquer avec les survivantes de ces abus.

Vue de la salle des réunions de l'ONG FMMDK où se déroule la formation de quatre structures féminines sur les alertes et le référencement des cas de VBG, photo, Enet , Van Frédéric Tshilanda

Pour la secrétaire exécutive de la FMMDK, Narhalie Kambala Luse, le souci est de contribuer à la réduction des violences basées sur le genre en affirmant les membres des collectifs féminins comme des acteurs majeurs de la lutte contre ces abus.

Elle a par ailleurs assuré que les structures formées seront appuyées en moyens de communication et autres outils nécessaires ainsi qu'en fournitures de bureau.

Vue de la salle des réunions de l'ONG FMMDK où se déroule la formation de quatre structures féminines sur les alertes et le référencement des cas de VBG, photo, Enet , Van Frédéric Tshilanda

Pour rappel, le projet JAD est conjointement appuyé par trois agences des Nations-Unies à savoir: le programme des Nations-Unies pour le développement, PNUD, le fonds des Nations-Unies pour la population, UNFPA ainsi que le bureau conjoint des Nations-Unies pour le droit de l'homme, BCNUDH.

Van Frédéric Tshilanda depuis Kananga