Kasaï-Central : une marche des partisans de Martin Fayulu dispersée par la police à Kananga

Photos d'illustration de militants de l'Ecide en pleine marche à Kinshasa

Les militants de l'Engagement pour la citoyenneté et le développement (ECIDE), ont manifesté ce mercredi 10 février 2021 dans la ville de Kananga. Les manifestants sont descendus dans les rues pour exiger le départ du Maire de la ville jugé incapable de sécuriser la population.

Le Parti de l'ancien candidat président de la République des élections de 2018, s'est vu être interdit par le Maire de la ville qui, à cet effet, avait mobilisé la police.

Sur ce, les militants de l'ECIDE conduit par Élie Mputu Kalumba ont été dispersés avec des gaz lacrymogènes. Certains pro Fayulu sont arrêtés et d'autres blessés.

« Je suis arrêté avec quelques militants. On nous a beaucoup brutalisé, nos habits sont déchirés, nos banderoles confisquées », à deploré Élie Mputu qui condamne ces actes qu’il qualifie des barbaries.

Notons que la police a tenté, en vain, de stopper les militants, et face à la résistance des sympathisants de LAMUKA, les forces de l’ordre ont recouru au jeu de gaz lacrymogènes pour les empêcher de continuer leur progression vers le lieu de rassemblement.

Dans cette réplique de la police la marche a été interrompue. Mais les militants promettent d'organiser prochainement des nouvelles manifestations.

« Cette marche avait également pour objectif d’exiger le départ du commandant PNC-Ville et dire non à la montée de l’insécurité à Kananga », ajoute Elie Mputu.

Kivin Arsène Bile