Kasaï Central : Reprise des cours à l'éducation non-formelle, la ministre Rose BOYATA à Kananga

Rose BOYATA MONKAJU, ministre nationale des affaires sociales, photo de tiers

Les activités d'enseignement à l'éducation non-formelle reprennent dès ce Jeudi 20 Août 2020 au Kasaï Central.

C'est la précision de la ministre nationale des affaires sociales en séjour à Kananga, chef-lieu de cette province depuis la soirée de ce mercredi.

Rose BOYATA MONKAJU a dit relancer ces activités pour aider les enfants rendus vulnérables à la suite de décents événements d'insécurité qu'a connus la région à se mettre en ordre de bataille pour les prochaines épreuves nationales.

" Je suis arrivée à Kananga parce-que je dois lancer la reprise des cours au niveau de l'éducation non-formelle. Vous savez tous qu'il Ya eu beaucoup d'événements malheureux qui se sont passés ici, je viens compatir avec ces enfants parce que vous savez qu'au niveau du ministère des affaires sociales nous avons l'assistance et la protection des vulnérables; Nous nous devons de récupérer et former tous les enfants qui n'ont pas eu la chance de finir le cycle complet de l'école primaire pour leur donner une seconde chance de présenter le test national de fin d'études primaires (TENAFEP) qui va se dérouler d'ici là ", a-t-elle expliqué au sortir d'une audience avec le gouverneur intérimaire du Kasaï Central.

La région du Kasaï est, il Ya peu, sortie d'une crise sécuritaire sans précédent ayant rendu plusieurs enfants orphelins et engendré des conditions sociales difficiles. Plusieurs organisations non gouvernementales dont le BNCE( Bureau national catholique de l'enfance ) avaient appelé à une action pour aider les enfants rendus vulnérables.

Van Frédéric Tshilanda depuis Kananga