Kasaï Central : Les corporations des motocyclistes contre la manipulation politicienne de leurs membres

Les motocyclistes de Mwene-Ditu en sensibilisation sur la lutte contre la Covid-19. Photo enet/JP Tshimanga

Les associations de motards du Kasaï Central ont dénoncé à kananga une "forte" manipulation de leur pairs par les acteurs polique.

Les responsables de ces structures qui se sont exprimés ce mardi 07 juillet 2020 au cours d'un magazine radiodiffusé dans un média de la place, ont évoqué les récentes manifestations observées sur la ville de kananga à la suite de la destitution du gouverneur Martin Kabuya et son équipe gouvernementale; Manifestations au cours desquelles ils s'indignent que les motocyclistes aient pris la sellette.

" Ils ont pris le devant de la scène en klaxonnant sur les rues de kananga comme s'ils remplaceraient le gouverneur déchu" s'étonne John Nkongolo, président de l'association de conducteurs de motos pour le développement, ACODEV en sigle.

" Tous ces hommes politiques sont tellement rusés que quand ils faut analyser leur attitudes, tu comprendras qu'ils sont les premièrs à avoir postulé comme députés nationaux, députés provinciaux et sénateurs… Si la chance leur revenue, ils ont été élus partout et ont placé les leur partout là et non les motocyclistes qui devraient travailler pour leurs familles que d'aller saccager les histoires d'autrui au mépris de la constitution qui disposent que la liberté d'expression ne trouble pas l'ordre public" souligne pour sa part l'un des dirigeants de l'association de taxi motards du Kasaï Central, ATMKAC.

Toutes ces associations soutiennent avoir saisi séparément les autorités provinciales pour des dispositions à prendre quant aux manifestations des motocyclistes non validées par leur hiérarchies, ont-ils dit.

Pour rappel, le 24 juin dernier alors que l'Assemblée provinviale venait de voter une motion de censure contre le gouvernement provincial, les taximans motards sont les premiers à avoir investi les rues du chef-lieu du Kasaï Central en signe de réjouissance de la décision de l'organe délibérant de la province démettant les membres de l'exécutif provincial.

Van Frédéric Tshilanda