Kasaï Central : Le Gouvernement provincial visé par une motion de censure.

Le Capitole, siège de l'assamblée provinciale du Kasaï-Central à Kananga. Septembre 2016. Photo Radio Okapi/André Kamabala

Le Gouverneur du Kasaï Central, Martin Kabuya Mulamba Kabitanga et son équipe gouvernementale font l'objet d'une motion de censure à l'Assemblée provinciale.

Un groupe de députés provinciaux , 12 sur les 33 que compte l'organe délibérant de la province ont déposé le texte de cette motion au bureau de l'institution ce lundi 22 Juin 2020; motion notifiée immédiatement au chef de l'exécutif provincial quelques heures après par le président de l'Assemblée provinciale, Patrice-Aimé Sesanga.

Les signataires de la motion indiquent désavouer et retirer leur confiance totale en tout le gouvernement provincial qu'ils accusent de n'avoir réalisé " aucune action de son programme d'actions " défendu le 25 mai 2019 devant la représentation provinciale.

Ces députés qui accusent le gouverneur Kabuya de saboter la vision du chef de l'État en incitant, selon eux, la population de cette province à la révolte, lui reprochent entre autres: le manque de considération vis-à-vis des élus , les arrestations arbitraires et plusieurs violations des textes réglementaires.

Ils décrient également dans le chef du gouverneur Martin Kabuya le manque de la politique de sécurisation de la population.

A travers la lettre de transmission de ce document au gouverneur du Kasaï Central, le président de l'organe délibérant de la province qui fixe le débat et le vote de motion au mercredi 24 Juin 2020 prochain, invite Martin Kabuya à venir présenter ses moyens de défense à la représentation provinciale.

Van Frédéric Tshilanda