Kasaï Central : l'Assemblée provinciale s'apprête à voter un édit sur la gestion des terres rurales

Vue aérienne de la ville de Kananga, photo de tiers

Les députés provinciaux de la province du Kasaï Central ont jugé à l'unanimité recevable la proposition d'édit portant sur les principes fondamentaux relatifs à la gestion des terres rurales, au cours de la plénière organisée le week-end à Kananga.

Selon l'initiateur de cette proposition, l'objectif est de combler le vide juridique qui persistait jusqu'ici en rapport avec cette question et mettre fin aux conflits fonciers en recrudescence dans la région ,dans le souci de faciliter une gestion rationnelle d'octroi des terres.

"C'était pour combler le vide juridique sur certains textes qui existent. Nous avons la constitution à son article 203 dispose que nous devons légiférer par voie d'édit les régimes agricole et forestier parceque ça fait partie des matières qui relèvent de la compétence concurrente entre le pouvoir central et les provinces. La loi foncière prise depuis 1973,il y a aussi la loi portant principes fondamentaux relatifs à l'agriculture, à son article 12 qui dispose que chaque province doit faire un édit pour essayer de déterminer les terres rurales et urbaino-rurales qui seront destinées à l'usage il y un impératif pour pouvoir gérer de bonne manière les conflits liés à la terre. Vous savez que les problèmes de terre est une source de conflits qui entraînent le déplacement et naissent entre les communautés " explique le député Stéphane Muanda.

L'élu de Luiza dit avoir tenu compte des catégories des terres rurales notamment celle de culture,de pâturage,de parcours et le boisement.

La prochaine plénière pour le débat et l'adoption de cet édit est fixée au courant de la semaine. .

Jean Claude Shamois