Kasaï Central: La cheffe de Division de la Santé suspendue pour "désobéissance" à sa hiérarchie

Docteur Eugénie MISENGA KANGOJI, cheffe de division provinciale de la santé/Kasaï Central, photo de tiers

Le Gouverneur intérimaire du Kasaï Central a suspendu de ses fonctions la cheffe de division provinciale de la santé, docteur Eugenie MISENGA KANGOJI .

La décision a été prise le lundi 10 Août 2020 dernier et notifiée à l'intéressée.

Ambroise Kamukuny Mukinay évoque cinq chefs d'accusation contre Eugénie MISENGA dont le non-respect "permanent" de l'autorité provinciale.

" Vous êtes suspendue de vos fonctions de chef de division provinciale de la santé pour des faits mis à votre charge en l'occurrence votre désobéissance totale à respecter les ordres de la hiérarchie, refus injustifié d'aller fermer le site d'isolement de kalumba sur ordre de l'autorité provinciale(…), refus de faire libérer les agents de l'IEM (Institut d'enseignement médical ) que vous avez fait arrêter bien que les faits n'étaient pas établis à leur égard et ce,malgré mes ordre quant à ce", écrit entre autre l'autorité provinciale qui lui reproche également la falsification des commission d'affection lors de différentes mises en service.

Le chef de l'exécutif provincial a.i enjoint à travers cette décision, le ministre provincial de la santé à ouvrir une action disciplinaire à charge de la suspendue à qui, il a exigé de procéder, "toutes affaires cessantes", à la remise et reprise avec le chef de bureau informations sanitaires à la DPS, Docteur Patrick KALUNGA KALUMBA.

Les sources du ministère provincial de la santé et du gouvernorat de province qui confirment la remise et reprise ce mardi à la division provinciale de la santé révèlent par ailleurs que le médecin inspecteur provincial a également été suspendu par l'autorité provinciale pour les mêmes faits.

Van Frédéric Tshilanda depuis Kananga