Kasaï Central : grève du personnel administratif de l’Assemblée provinciale

Le Divorce est désormais consommé entre les élus provinciaux et le personnel administratif de l’assemblée provinciale , ces derniers reclamm le paiement de leurs primes. A la base, la résolution prise par les députés lors de la plénière de ce mardi sur l’enveloppe salariale.

Dans un mémorandum adressé au Président de l’Assemblée provinciale dont une copie nous est parvenue, les agents et cadres de cet organe délibérant fustigent la décision de la plénière du mardi 6 Avril prise par la représentation provinciale selon laquelle seuls les députés provinciaux devraient se redistribuer l’ajout de l’enveloppe salariale de 72 millions de francs congolais. Cette boulimie d’élus provinciaux fait passer leur émoluments de 3 à 5 millions de francs congolais tandis que le salaire d’un agent administratif varie entre 100000 à 120000 francs congolais.
Devant cette résolution,le personnel administratif décrète une grève pour une durée indéterminée jusqu’à ce que leur revendications seront prises en compte.

Au coeur de cette correspondance,les agents et cadres de l’AP déplorent également le comportement d’un groupe d’élus qui menacerait de déchoir l’actuel bureau au cas où il en faira un point.

Notons que les enveloppes salariales des assemblées provinciales de la RDC ont connues une variation. Au Kasaï Central, la bagatelle somme est passée de 146 millions à 218 millions de francs congolais. Wait and see,disent les anglais.

Jean Claude Shamois Baks