Kasaï Central : Élections verrouillées, la candidature de Biduaya Muamba, un vrai casse-tête à la FEC

Vue du bâtiment de la FEC Kasai Central. Ph. Tiers

Annoncées pour le vendredi 23 Avril 2021,les élections d’un nouveau comité à la tête de la fédération des entreprises du Congo (FEC) groupement du Kasaï Central divisent déjà les opérateurs économiques de la place.

Responsable de l’établissement Jeune pour jeune Aimé Biduaya Muamba est le premier qui a annoncé sa candidature au poste du président de ce syndicat patronale. Pour lui, l’heure de l’intérim est révolue avant de saluer les efforts fournis jusqu’ici par les membres qui assurent la gestion depuis sept.

Se basant sur la crise entre le gouvernement provincial et la FEC au Kasaï Central, Biduaya Muamba dit vouloir redonner le pouvoir aux commerçants eux-mêmes.

“C’est avec plaisir que je vous annonce ma décision de prendre la direction d’activités de la FEC. Le conseil provincial donne place à l’orgueil pour discréditer et salir le gouvernement provincial, alors que celui-ci est le partenaire de notre chambre de commerce.” explique-t-il tout en précisant placer son mandat pour rayonner l’unité, la cohésion et de la confiance entre les opérateurs économiques.

En réaction, le Président actuel du conseil provincial de la FEC fait savoir que Biduaya Muamba est illegible aux élections imminentes pour n’avoir pas été en règle des cotisations.

” Cette fédération était abandonnée,moi j’ai pris le risque. Ce monsieur ne peut pas engager notre fédération,il n’a jamais aussi contribuer. Il n’a pas qualité, c’est grave.il est opportuniste ” rétorque Jean Assaka Tshiumbe président de cette organisation qui précise en tirer dans le statut et règlements intérieurs de la FEC.

Notons que les élections sont prévues ce vendredi 23 Avril 2021 à Kananga sauf changement des dernières minutes et la FEC a énuméré tout un critérium pour les candidats intéressés.

A en croire, le président provincial de la FEC, Albert Yuma PCA de cette organisation au pays va séjourner à Kananga pour l’inauguration du bureau provincial de ce syndicat et la création d’une caisse intermédiaire des nouveaux riches pour l’octroi des crédits aux Petites et moyennes entreprises.

Jean Claude Shamois