Kananga/Port incorrect de masque : un policier ouvre le feu sur une dame et prend la fuite

Une dame a été grièvement blessée au bras dans la soirée du mardi 31 août 2021. Ce, après avoir reçue un coup de balle tirée par un élément de la police, commis à la riposte contre covid19 à Katoka.

Le drame s'est déroulé au quartier Kelekele, à la hauteur du siège du commissariat provincial de la PNC Kasaï Central.

Selon un témoin contacté par ELETION-NET.COM, la victime revenait de son travail d'assainissement des voies. Elle n'était pas du tout visée mais plutôt un élève finaliste.

En effet, l'élève finaliste revenait du centre d'examen d'État sans porter son cache-nez. Et le policier qui voulait l'arrêter pour le contraindre à le porter, n'a pas pu, car le finalise l'avait échappé. Acte mal digéré par l'élément de l'ordre qui a voulu tirer à balle réelle sur l'élève. Une balle, malheureusement, qui a frôlé la main de l'élève avant de briser le bas d'une dame dans les trottoirs de piéton.

Le policier tireur a aussitôt prit le large face à la clameur publique. Et ses collègues ont fait recours à une autre équipe craignant les représailles de la population en colère.

Selon la même source, la victime qui saignait a été vite conduite dans une structure sanitaire la plus proche avant d'être transférée à l'hôpital général de Kananga.

L'information est confirmée par la bourgmestre de Katoka qui déplore le trouble de l'ordre public suscité par ce fait dramatique au sein du marché non couvert de Tshinseleka.

Du côté de la police, le commandant ville adjoint, colonel John Bela, rassure l'ouverture des enquêtes profondes pour l'arrestation du présumé auteur de cet acte qu'il condamne avec la dernière énergie.

Jean-Claude Shamois

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *