Kananga : le mouvement Filimbi éveille les consciences sur la lutte contre les anti valeurs

Les militants du mouvement Filimbi

Le mouvement citoyen Filimbi a lancé, le lundi 12 juillet 2021 la campagne d’éveil des consciences citoyennes sous le thème”non a l’incivisme”.

Dans une déclaration rendue public dont une copie est parvenue à élection-net.com,ces jeunes activistes réunis au sein de ce groupe de pression s’indignent de l’incivisme qui caractérise le vécu quotidien des Kanangais qui croupissent vis-à-vis de leurs dirigeants.

“…A l’allure exponentielle de l’incivisme a fait en sorte que beaucoup d’entre nous sont devenus des anti-citoyens ce qui a entraîné entre autres ;
l’opacité dans la gestion,le manque de transparence et la redévabilité; le vol et destruction des biens et meubles, monté de l’insécurité et la recrudescence des cas des violences sexuelles et celles basées sur le genre…”, peut-on lire dans ce document.

Le mouvement citoyen Filimbi entends, par cette action, obtenir l’engagement du souverain primaire dans le processus de changement pour l’amélioration de ses conditions de vie.

“Dans la même perspective, Filimbi veut que chaque autorité veille au respect strict de l’application de l’article 59 de la constitution du 18 février 2006, stipulant ” tous congolais ont le droit de jouir du patrimoine commun de l’humanité.L’Etat a le devoir de faciliter cette jouissance” et au souverain primaire de respecter l’article 67 qui dit ” tout congolais a le devoir de protéger la propriété,les biens et intérêts publics et de respecter la propriété d’autrui”, renchérit ce document.

Notons que cette campagne se fera de bouche à l’oreille sur certains milieux stratégiques de la ville de Kananga, dans certaines écoles primaires et secondaires ainsi que dans différents services étatiques pendant un mois soit du 12 juillet au 12 août 2021 et consistera à vulgariser certaines dispositions légales et sensibiliser la population sur la culture de redévabilité et lutte contre les antivaleurs.

Jean Claude Shamois

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *