Kananga : la police accusée de semer l'insécurité dans la ville

La foule accueillant Félix Tshisekedi, le président de la République Démocratique du Congo à Kananga le 31 décembre 2021/ photo tiers

Le président de la République démocratique du Congo, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo poursuit son périple dans l'espace Kasaïn.

Ce vendredi 31 décembre, Félix Tshisekedi est arrivé à Kananga, Chef-lieu de la province du Kasaï Central. À son arrivée, le 5ème président de l'histoire de la République démocratique du Congo a été accueilli par une grande foule.

Pour ce faire, la population a profité de dire tout haut les difficultés que rencontre la province, parmi lesquelles, l'insécurité ( "vols") que sèment selon elle, les agents de l'ordre placés pour sécuriser les personnes et leurs biens pour que le Chef de l'État trouve une solution.

"Autre difficulté, c'est l'insécurité (vols)", a dit cette population à Félix Tshisekedi lors de son discours.

"Ici il y a aussi le problème d'insécurite?", pose le Chef de l'État. "Oui", répond cette population en colère. "Pendant la nuit ou la journée ?" retourne le successeur de Joseph Kabila. "Pendant la nuit," a-t-elle donné comme réponse. "Qui sème cette insécurité ?" lance le Chef de l'État. "les policiers", réponse des Kanangais.

Sur ce, il a demandé à la population de constituer des délégations qui doivent entrer en contact avec lui pendant son séjour à Kananga pour qu'une solution soit trouvée.

Jean-Paul Tshimanga

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *