Kananga : la fédération de l'UDPS rejette les nominations de Kabund

Blandard Tshimbombo, président fédéral de l'UDPS/KANANGA

Blandard Tshimbombo, président fédéral de l'UDPS/KANANGA a rejeté ce mercredi, les noms proposés par le président intérimaire de l'UDPS Jean-Marc Kabund concernant des nouvelles mises en place et la restructuration de ses comités de 67 Fédérations du parti à travers la République Démocratique du Congo.

Si d'autres membres de ce parti présidentiel saluent ces nouvelles mises en place, les uns les rejettent comme c'est le cas de l'ancien président Fédéral de l'UDPS Kananga dans le Kasaï Central.

Dans une interview téléphonique accordée à un des confrères de Kananga parvenue à election-net.com jeudi 10 septembre, Blandard Tshimbombo rejette la décision de Kabund nommant Gabriel Ilunga comme président fédéral, et dit être toujours le numéro un de l'UDPS à Kananga.

"Monsieur Kabund n'a pas les qualités de me déposer, je suis reconnu officiellement par la décision 131 signée par Tshisekedi qui est mort. Donc, Kabund en tant qu'intérimaire, il faut qu'il lise, s'il n'a pas été à l'école, je vous demande vous les journalistes de lui faire voir que le statut ne prévoit pas qu'un intérimaire doit prendre une telle décision, moi, je suis toujours président fédéral", a-t-il déclaré.

Par contre, Blandard Tshimbombo, accuse Jean-Marc Kabund d'avoir créé le dédoublement dans le parti vu qu'il a l'intention de créer son propre parti politique.

"Kabund ne doit pas jouer, il doit terminer à Kinshasa, à Kananga il va regretter", promet-il avant de méconnaître son remplaçant, Gabriel Ilunga et de promettre une décision de la base d'ici samedi 12 septembre 2020.

"(...) nous demandons le départ de Kabund immédiatement parce qu'il n'a pas travaillé pour le parti, il est là pour devenir un escroc (...)" a-t-il martelé.

Jean Paul Tshimanga