Justin Bitakwira tacle le FCC :"une église qui n’a que des pasteurs et non des fidèles »

Justin Bitakwira, député honoraire et notable d'Uvira dans le Sud-Kivu. Ph de tiers.

L’ancien ministre de Développement rural a fait une sortie médiatique polémiste ce week-end. Justin Bitakwira  n’a pas manqué de placer les mots sur la situation politique en RDC,  marquée par la rupture de la Coalition FCC-CACH du chef de l'État  Félix Tshisekedi et de son prédécesseur Joseph Kabila. Il assure que le Front commun pour le Congo appartient désormais au passé et se constitue  en un musée politique.

« Le FCC est comme une église qui n’a que des pasteurs et non des fidèles », a lancé l'ancien président du groupe parlementaire UNC et alliée à l'Assemblée nationale .

Devenu nouvel allié du président Félix Tshisekedi autour de l'Union sacrée, Justin Bitakwira, indique que le FCC est désormais fini et n'a pas  d’animateurs forts pour s’imposer sur terrain cependant dit-il, que les erreurs du FCC seront  rentables pour le président Tshisekedi. 

 « Je suis allé à l’Union sacrée par conviction. Je vais apporter ma contribution pour un avenir meilleur de la RDC et faire en sorte que les erreurs que j’ai vécues au sein du FCC, soient rentables au président Tshisekedi ».

Par ailleurs, Justin Bitakwira qui rassure de n'appartenir à aucune instance  du FCC appelle à ceux qui traînent les pas à leur rejoindre à l'Union sacrée.