Journée mondiale du Sida : 21.008 personnes sont atteintes de la maladie au Nord-Kivu

Siège du PNMLS à Kinshasa. Ph Enet/Liévin LUZ

A l’occasion de la journée mondiale de la lutte contre le Sida ce mardi 1 décembre 2020, une séance de réflexion a été organisée à Goma pour réfléchir sur le VIH dans le contexte de la covid-19.

Aubin Mongili secrétaire exécutif provincial du PNMLS au Nord-Kivu a indiqué à election-net.com que le tableau de la situation sérologique est noir sur l’étendue de la province. Et de souligner que le Nord-Kivu compte 21.008 personnes atteintes par le vih sida jusqu’au premier semestre 2020.

Il a été rapporté que les nouveaus cas positifs ne font qu’augmenter. Par rapport à l’année dernière, au premier semestre 2020, il y a eu 1612 nouveaux cas, ”[…] cela nous inquiète, ici quand il y a un seul cas de la covid-19, c’est tout le monde qui en parle. Ce qui n’est pas le cas pour le VIH Sida”, a-t-il indiqué.

Cependant, Aubin Mongili a déploré le fait que les décès liés au VIH qui continuent à être enregistrés pourtant le monde prône 0 décès dû au sida, 0 discrimination et 0 nouvelle infection.

”[…] ce que nous déplorons encore, c’est le nombre de décès, 205 décès, c’est vraiment énorme” a-t-il déclaré tout en donnant une recommandation à la communauté d’accompagner les personnes vivant avec le VIH sida, et sensibiliser d’autres personnes pour qu’elles puissent connaître leur statut sérologique.

Enfin, il a indiqué qu’au niveau national, il y a eu 14.400 décès l’année 2019 d’où l’urgence pour les décideurs et la communauté de prendre avec tout sérieux la présence menace qui a rendu orphelins au-moins 400.041 enfants la même année.

Prince Bagheni, à Goma