Journée internationale de l'enfant Africain : l'irresponsabilité parentale à la base de plusieurs violations des droits des enfants à Goma

Joseph kasterro, Vanessa Kilanji, guy kibira et leatitia Malira devant la presse de Goma. ElectionNet. © Prince B.

En marge de la célébration de la journée internationale de l'enfant Africain, ce mardi 16 Juin 2020, le parlement d'enfants du Nord-Kivu, a appelé les parents à respecter les droits des enfants pour que ces derniers grandissent dans des conditions qui permettent un épanouissement rapide.

Joseph Kasterro, conseiller à la commission de protection au parlement d'enfants zone Est, a indiqué que la plupart des cas de violations des droits enfants à Goma sont justifiés par une irresponsabilité parentale.

Il a déploré le fait que la plupart des parents ignorent leur rôle, ce qui fait que les enfants soient abandonnés à leur triste sort, et nombreux d'eux partent vivre dans les rues.

« Les cas fréquents sont occasionnés par l'irresponsabilité parentale, il y a des parents qui ne jouent pas leur rôle et cela fait que les enfants ne puissent pas avoir des réponses à tous leurs besoins primaires, ce qui fait que d'autres soient dans la rue », A t-il indiqué à election-net com.

Par ailleurs, il a indiqué que le parlement d'enfants Zone Est, a répertorié d'autres cas liés à la violation des droits des enfants, entre autres; le viol, l'exploitation des enfants dans des maisons de tolérance et le recrutement de ces derniers dans le groupe armés.

Enfin, Joseph Kasterro a appelé les décideurs à orienter les efforts dans un même sens et cela pour que la situation des enfants au Nord-Kivu puisse s'améliorer et que leurs droits dans l'ensemble, soient respectés.

Prince Bagheni, à Goma