Jean-Claude Katende sur la retraite du FCC: "Est-ce pour contraindre ses agents à ne pas aller aux consultations?"

Jean-Claude Katende, vice-président de l'Eveil Patriotique, Photo de tiers

Dans un tweet ce vendredi matin, le président de l'Association de Défense de Droit de l'Homme ( ASADHO ) s'interroge sur l'organisation de la retraite politique du Front Commun pour le Congo, partenaire du Chef de l'État. Ce, pendant que ce dernier consulte la classe politique nationale en vue de sortir de la crise dont ces deux plateformes (FCC-Cach) au pouvoir ont créé.

«Pourquoi Kabila a organisé la retraite du Front commun pour le Congo en pleine consultations ?»

Et d'ajouter, « est-ce pour contraindre ses agents à ne pas y aller ? », s'interroge-t-il une fois de plus.

Selon le président de l'Asadho « traiter des adultes de cette façon est méprisant. À leur place, poursuit-il, je resterai chez moi sans aller aux consultations. Je suis un homme libre», a-t-il conclu.

Notons que cette retraite du FCC qui débute ce vendredi 6 novembre à Safari Beach dans la commune de la Nsele à Kinshasa, s'inscrit dans le but des divergences d'opinions qui sévit dans la coalition FCC-CACH. Raison pour laquelle, d'ailleurs, le chef de l'État a lancé des consultations pour trouver une issue, afin de créer l'Union e sacrée pour la Nation.

Théo L.