Jacob Desvarieux : mort du covid-19 malgré trois doses de vaccin, un médecin s'explique

Jacob Desvarieux

Jacob Desvarieux, membre du groupe Kassav', est mort le vendredi 30 juillet 2021 de la Covid-19. Le chanteur avait pourtant reçu trois doses de vaccin.

Face aux nombreuses interrogations, un médecin a décidé de mettre les choses au clair au micro de France Info.

En effet, Jacob Desvarieux est décédé de la Covid-19 alors qu'il avait reçu trois doses de vaccin. Il n'en fallait pas plus pour que les antivax crient au scandale.

Ces derniers ont été nombreux à commenter la situation sur Twitter : "Le vaccin ne l’a pas empêché de se contaminer et de mourir ! Il n’est qu’une hypocrisie pour rendre le vaccin obligatoire sans l’écrire dans la loi" peut-on lire notamment chez une internaute.

Face à l'inquiétude grandissante, la journaliste Christine Kelly avait décidé de mettre les choses au clair sur les réseaux, expliquant que Jacob Desvarieux avait récemment reçu une greffe du rein : "Sur le cas du triste décès de notre ami Jacob Desvarieux et ses trois vaccins. Quand on est greffé, transplanté on prend à vie un traitement immunosuppresseur qui empêche le système immunitaire de réagir et détruit le vaccin. On fait 3 ou 4 vaccins en espérant…" 

Le dimanche 1er août 2021, Jean-Daniel Lelièvre, chef du service des maladies infectieuses de l'Hôpital Henri-Mondor de Créteil a tenu également à s'expliquer sur le sujet au micro de France Info : "Les gens qui ont des immunodépressions sévères, comme les transplantés d’organes, vont malheureusement avoir une efficacité vaccinale qui est très très faible y compris après trois doses" a-t-il dit.

Beaucoup de personnes, comme Jacob Desvarieux, présentent de faibles défenses immunitaires. Pour être partiellement protégées, ces personnes doivent recevoir trois doses de vaccin au lieu de deux. Malheureusement, (…).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *