J.O. Tokyo 2020 : Le Brésil bat l'Espagne et conserve son titre

Brésil vs Espagne

Tenant du titre avant le coup d'envoi de cette affiche, le Brésil s'est imposé ce samedi 07 Aout (2-1) devant l'Espagne en finale du football masculin des jeux olympiques Tokyo 2020.
Les Brésiliens ont dû attendre la prolongation pour venir à bout des Espagnols et conserver l’or olympique.

Un match très engagé qui voit la seleçao manquer l'opportunité d'ouvrir le score sur un penalty accordé par la VAR pour une sortie non maîtrisée d’Unai Simon. Mais Richarlison manque le cadre.

Le Brésil va plus tard se rattraper en réussissant cette fois à ouvrir la marque vers les temps additionnels juste avant la pause. Matheus Cunha, bien trouvé dans la surface par Daniel Alves, débloque la situation (1-0, 45e+1).

La Roja révoltée par ce but va réussir l'égalisation par l'entremise de Mikel Oyarzabal qui remet la pendule à l'heure à la 61ème minute (1-1).

Plus fort vers la fin de cette partie, Espagne ne réussira pas à passer devant au score malgré les deux barres transversales qui sauvent le Brésil.

A l’issue de 90 minutes de temps réglementaire sur le score nul de 1-1, c’est en prolongation que les Auriverdes trouvent la faille.

la Seleçao verra le bout du tunnel grâce à un long ballon d’Antony dans la course de Malcom, qui prend le meilleur sur Jesus Vallejo pour venir battre Unai Simon de près (2-1).

Ce but offre un deuxième titre olympique consécutif au Brésil cinq ans après son sacre à la maison aux JO de Rio de Janeiro en 2016.

Lors de la petite finale, le Mexique a pris le dessus sur le pays hôte, le Japon et s'empare de la médaille de bronze synonyme de la troisième place.

En revanche, l’Espagne loupe de nouveau l’or olympique 29 ans après l’avoir remporté à domicile aux JO de Barcelone.

Mais côté Brésilien, un homme s’offre un 40eme titre et devient le joueur le plus titre de l’histoire. Ancien du Barça et du PSG, l’expérimenté latéral droit Daniel Alves actuellement à Santos FC a engrangé à 38 ans, un 40eme Trophée collectif de sa carrière.

Theo Liko & Taz Mayimona Russell

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *