J. M pour l’Industrialisation de l’Afrique : « … Avec fierté pour la RDC de disposer de son Plan Directeur d'industrialisation », Julien Paluku

Le ministre de l'industrie Julien Paluku

En marge de la journée mondiale pour l’Industrialisation de l’Afrique, célébrée le 20 novembre de chaque année, le ministre de l’Industrie nationale, Julien Paluku, se félicite que cette journée trouve la RDC avec, déjà, son Plan Directeur d'industrialisation.

Pour le patron de l’Industrie qui va présider, dans quelques jours, le DRC Africa Forum, Félix TSHISEKEDI et Sama Lukonde, premier ministre appellent les Congolais à croire en la reconnaissance du potentiel industriel que regorge leur pays.

« La journée internationale est célébrée ce 20 novembre avec fierté pour la RDC de disposer de son Plan Directeur d'industrialisation. Le Président Félix Tshisekedi et le premier ministre Sama Lukonde engagent les Congolais à croire en la renaissance du tissu industriel à quelques jours du DRCAfricaForum », note-t-il sur son compte tweeter.

Il sied de rappeler que tous les 20 novembre, la communauté internationale et plus particulièrement les pays africains célèbrent la journée de l'industrialisation de l'Afrique. Une journée pour inciter les pays à s'engager davantage dans le processus industriel, pour susciter une prise de conscience au niveau mondial et mobiliser l'appui international en faveur du développement industriel de l'Afrique.

Cette journée de l'industrialisation décrétée par les Nations Unies permet chaque année d'aborder des problèmes liés au développement industriel durable et d'évaluer les stratégies d'atteinte des objectifs visant à faire des Africains des partenaires égaux dans ce nouveau monde.

En RDC, par ailleurs, près de 1000 participants prendront part au DRC-Africa Business Forum qui se tiendra du 24 au 25 novembre 2021 à Kinshasa. Parmi ces participants, 300 proviendront de l’extérieur du pays de la RDC dont certains Chefs d’État et 700 congolais de tous les coins du territoire national. Elles connaîtront aussi la participation des institutions financières telles que Afrexim Bank, la Banque Africaine de développement, la Banque arabe pour le développement économique en Afrique, et Africa Finance Corporation (AFC), avait déclaré le Ministre Julien Paluku.

Ces assises de haut niveau, co-organisées avec la Commission économique des Nations-Unies pour l’Afrique a pour but de stimuler le développement d’une chaîne de valeur et d’un marché dynamique pour les batteries, véhicules électriques et énergies renouvelables en Afrique.

Liévin LUZOLO

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *