Ituri : Une vingtaine de civils massacrés par les rebelles ADF à Irumu

Corps d'un civil tué par les ADF/Photo de tiers

La semaine qui tend à s’achever n’a pas rose pour les habitants de certaines localités en territoire d’Irumu, province de l’Ituri.

La société civile locale soutient que depuis lundi dernier, les rebelles ADF ont massacré une vingtaine de civils dans les villages Kyamamba, Mitembo, et Mungwanda en trois jours.

Comme dans leur mode opératoire, les assaillants ont incendié des maisons avant de se volatiliser dans la nature, affirme Albert Baseke, président de la société civile locale.

Surprise par cette situation, poursuit-il, la population a vidé ma zone pour se mettre à l’abri du danger.

Les violences armés dans la province de l’Ituri ont poussé nombreuses familles à vivre dans une précarité totale. Médecins sans frontières estime à plus de 2 millions, le nombre des habitants affectés par l’activisme des groupes armés.

Dieubon Mughenze