Ituri : une quarantaine d'assaillants arrêtés par l'armée

Les présumés bandits

Les forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC), ont présenté le jeudi 30septembre 2021, une quarantaine de présumés éléments de la milice FPIC dite « Chini ya Kilima » arrêtés lors de l’incursion du dimanche dernier à Makayanga, dans le territoire d’Iumu (Ituri), au gouverneur de province à Bunia, chef-lieu de la province de l’Ituri.

D'après l'administrateur militaire du territoire d’Irumu, la capture de ces rebelles fait partie de la matérialisation de la vision du gouverneur militaire, lieutenant général Luboya N’kashama Johnny, celle de rétablir la paix sur toute l’étendue de la province de l’Ituri, longtemps menacée par des atrocités rebelles.

Le colonel Siro NSimba a profité de cette occasion pour rassurer à la population de Komanda et ses environs du renforcement de l’effectif militaire dans la zone. Cette contrée a plusieurs fois été la cible des combattants ADF ces derniers jours.

Ces présumés rebelles ont été présentés en présence de l'auditeur supérieur militaire garnison de l’Ituri qui a du coup annoncé l'ouverture des audiences dans le but d'établir la culpabilité de chacun. Le côlonel Joseph Makelele a, par la suite, ordonné le transfert de ces présumés rebelles à la prison centrale de Bunia.

Rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *