Ituri : Une ONG-DH dénonce la passivité des services de sécurité à Makumo

Ituri. Ph. Tiers

Un civil demeure en captivité après avoir été pris en otage par des hommes non clairement identifiés à Mangano dans le territoire de Mambasa en Ituri.
Dans une déclaration faite ce samedi 26 décembre 2020, la Convention pour le Respect des Droits de l'Homme (CRDH/Mambasa) estime que les services de sécurité ont affiché " une passivité" depuis que ce civil a été enlevé pour une destination inconnue.
" Personne parmi les autorités n'est allée faire les enquêtes, ou s'inquiéter de cette disparition quoi qu'elles ont été tous, informées. Jusqu'à maintenant la famille ne sait pas à quel saint se vouer… l'équipe de suivi des incidents de la CRDH a contacté toutes les autorités pour essayer de mettre la pression, mais en vain", a fait savoir Kasereka Sivamwenda Gilbert, coordonnateur de la CRDH/ Mambasa.
Face à cette situation, la CRDH estime qu'il est temps que les autorités procèdent au changement de l'équipe qui chapeaute les services de sécurité à Makumo.

Dieubon Mughenze