Ituri: Une dizaine des morts après l’incursion des présumés CODECO à Irumu

Les habitants constatant l'assassinat d'un civil/Photo de tiers

Ecouter cette information

Au moins 10 personnes ont péri dans une nouvelle attaque des présumés miliciens CODECO dans la chefferie de Babelebe en territoire d’Irumu dans la province de l’Ituri. La société civile locale qui rapporte l’information soutient que les assaillants ont surgi dans le village Kimbangu avant de tuer leurs cibles par balle la nuit du dimanche à ce lundi 29 juin 2020.

“Parmi les personnes décédées on dénombre trois enfants, quatre femmes et 3 hommes “,explique Gili Gotabo,président de la société civile d’Irumu.

Ce carnage de la population civile, précise Gili Gotabo, a occasionné un déplacement des habitants. Pour le moment le village est presque vide, souligne-t-il.

Par ailleurs, cet acteur de la société civile rassure que la situation sur place est sous contrôle des Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC). En plus, leur présence a permis de repousser les assaillants et sauver d’autres habitants qui ne savaient plus à quel saint se vouer lors de cette attaque.

En rappel, les miliciens CODECO multiplient des attaques dans la province de l’Ituri ces derniers temps. En dépit de la mort de leur leader le seigneur de geurre Justin Ngunjolo il y a plus de 3 mois, ces assaillants ne cessent d’endeuiller plusieurs familles dans les territoires de Djugu, Mahagi et Irumu.

Dieubon Mughenze



MENU