Ituri : un journaliste et sa femme assassinés près de Lwemba

Un journaliste revendiquant la liberté de la presse. Photo de tiers

Il s'agit du journaliste JOËL MUSAVULI de la RTCB/ BIAKATO qui a été la cible des hommes armés la nuit du vendredi à ce samedi 14 août 2021, à Bucha près de Lwemba en territoire de Mambasa dans la province de l’Ituri.

À en croire la convention pour le respect des droits de l'homme CRDH antenne de Mambasa, le confrère est mort sur le champ après avoir été assassiné par poignard. Sa femme, quant à elle, a été blessée avant d'être acheminée dans une structure sanitaire. C'est le matin de ce samedi qu'elle rendu l'âme, explique cette structure citoyenne.

La CRDH/ Mambasa note qu'avant sa mort, le journaliste Joël Musavuli recevait des menaces de mort. C'est ainsi qu'elle invite la justice à se saisir du dossier.

"À la justice militaire de diligenter les enquêtes sérieuses afin de dénicher les vrais auteurs de cet acte pour que le plus rapidement possible ils puissent répondre de leurs actes", fait savoir la CRDH par le biais de John Vuleveryo, son vice-président.

Dieubon Mughenze

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *