Ituri : un ''grand'' chef rebelle arrêté par l'armée à Bunia

Les services de sécurité ont mis la main sur John TIBASIMA BAHEMUKA, depuis le 29 septembre 2021 a été présenté au gouverneur militaire de la province de l'Ituri.

Le précité est un ancien chef rebelle de la région, soupçonné par ces services d’entretenir à nouveau des contacts avec différents groupes de milices actifs dans la province de l'Ituri.

La même source souligne l’armée qu'il serait déjà en contact avec certains membres des groupes armés, notamment les CODECO et FPIC mais également les rebelles ougandais ADF.

Le lieutenant Jules Ngongo, Porte-parole des opérations militaires en Ituri souligne que ce nommé John TIBASIMA BAHEMUKA voudrait rassembler ces groupes armés sous la dénomination de l'Union Nationale pour le Changement Intégral, (UNCI) en sigle.

Il a été rapporté par l'armée que ce prévenu fait sa navette entre la République Démocratique du Congo et le Canada, où il détient un permis de résidence permanente. Toujours selon notre source, il aurait eu de tractations pour obtenir la libération de ce présumé chef rebelle. D’où, une somme d’argents de trois mille dollars américains, servant comme corruption pour sa libération, a été confisquée.

Montant que le Porte-parole de forces armées de la République Démocratique du Congo, a présenté séance tenante au Gouverneur militaire de l’Ituri et au public venu assister à l’événement, sans préciser les auteurs exacts de cet acte de corruption.

Rappelons que depuis l'état de siège décrété au Nord-Kivu et en Ituri, les services de sécurité mettent la main sur plusieurs rebelles et collaborateurs de ceux-ci, la récente action des services de sécurité est intervenue le 06 octobre 2021 où deux présumés ADF dont une femme avec diverses identités furent présentés au gouverneur militaire de l'Ituri.

Prince Bagheni

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *