Ituri : un député dénonce la maltraitance des agents de Safricas à Bunia

Le député provincial Jean-Bosco Assamba. Ph de tiers.

L’honorable Jean Bosco Assamba, député provincial de l’Ituri dénonce la maltraitance des agents de Safricas basés en ville de Bunia, chef-lieu de la province de l’Ituri.

” Nous dénonçons à ces jours la maltraitance des agents de Safricas/Bunia par cette dernière. Ces agents sont maltraités de plusieurs manières par exemple, depuis plus d’une année, la plupart d’entre eux sont utilisés comme journalier sans aucun contrat il y a de cela plus d’une année. Et pourtant, la loi fixe le travail de journalier à 22 jours. Dépassé ce délai légal, l’agent ou travailleur a droit de signer un contrat avec l’entreprise qui l’utilise. Chose que Safricas ne fait pas”, a-t-il déclaré à l’élection-net.com.

Cet élu du peuple alerte également sur la discrimination constatée au sein de cette entreprise où les ressortissants de la ville de Goma ou encore tous les ressortissants de la province du Nord-Kivu prennent la part du lion sur le plan salarial et autres frais homologués pour leurs missions.

” Il y a discrimination au sein de ce service. Les Gomatraciens ou kivusiens sont très bien traités que les ituriens qui sont sous estimés sur le plan salarial et autres frais tel que le frais de mission. Pas de différence également entre machinistes et les chauffeurs qui sont payés de même manière, et pourtant dans d’autres entreprises, les machinistes sont mieux payés que les chauffeurs”, déplore, Jean Bosco assamba, député provincial de la ville de bunia.

Il plaide pour que cette entreprise puisse régulariser la situation sociale sans aucun délai. De peur que le responsable de cette entreprise soit interpellé à l’assemblée provinciale avec risque de rompre le contrat.

” Que Safricas regularise la situation sociale de ses agents dans l’immédiat, si non, nous serons dans l’obligation soir d’interpeller le responsable à l’assemblée provinciale, soit de rompre tout simplement ce contrat de safricas et le gouvernement provincial de l’ituri.”

Rappelons que, Safricas Nord-Kivu et Lubumbashi ayant fermé avec des arriérés des salaires des agents, c’est Bunia qui couvre la charge financière de tous ces agents de ces différentes villes à cause de leur dette. Les agents impayés de Beni ont même bloqué certains matériels en transit pour Ituri.

Nos efforts pour recueillir la réaction du responsable provincial de Safricas se sont avérés vains.

John Mary Ndika depuis Kpandroma.