Ituri/Situation confuse à Fataki : La version de l'armée

Lieutenant Jules Ngongo, porte-parole des FARDC en Ituri /Photo de tiers

La situation reste confuse à Fataki dans la province de l’Ituri depuis le week-end dernier. À la base, les affrontements entre les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) et les miliciens CODECO.

Alors que la situation tendait à se stabiliser, les combats ont encore éclaté le matin de ce dimanche 13 juin 2021. Le porte-parole de l'armée en Ituri, le lieutenant Jules Ngongo affirme à election-net.com que c'était au moment où les assaillants voulaient récupérer les corps de leurs pairs avant d'être repérés par les éléments FARDC.

" Ce matin, ceux qui avaient fui aux alentours se cachant dans leurs habitations, ils se sont organisés pour venir récupérer leurs corps. Les Forces Armées étant là, les combats sont en cours et nous avons la suprématie sur l'ennemi", explique-t-il.

Revenant sur le bilan des combats, le lieutenant Jules Ngongo dresse un bilan provisoire de 21 assaillants tués et un officier de l'armée tombé sur le champ d'honneur. Aux côtés morts, plusieurs blessés ont été enregistrés et 5 armes du type AK47 récupérées.

Dieubon Mughenze