Ituri : "si les assaillants entrent à Bunia, ils verront ce que nous feront ", Général Luboya N'Kashama

Le Général Luboya N'kashama Johnny

Le gouverneur de la province de l’Ituri, le Général Luboya N'Kashama a réagi après deux journées de "deuil" décrétées par une structure citoyenne à Bunia.

"On est en train de créer superficiellement une psychose afin de permettre aux hors la loi d'entrer dans la ville", réagit-il en promettant une réponse appropriée à toute tentative d'incursion dans la ville de Bunia :

"Je dis à notre population que nos troupes sont en alerte, nous ne dormons pas, nous sommes prêts à la protéger. Si ces hors la loi pensent qu'ils peuvent entrer, qu'ils entrent et ils vont voir ce que nous allons faire".

Le Général Luboya N'Kashama révèle en outre que certains opérateurs économiques ont fermé leurs entreprises de peur d'être la cible des miliciens CODECO. "Ils m'ont dit clairement : nous avons fermé parce que nous avons peur qu'on nous envoie le lendemain des CODECO", a-t-il déclaré.

Dieubon Mughenze

3 thoughts on “Ituri : "si les assaillants entrent à Bunia, ils verront ce que nous feront ", Général Luboya N'Kashama

  1. Les gens vivant dans les villages environnants sont aussi des etres humains, ils meritent autant de protection que les personnes vivant a Bunia. Les habitants de Shari, Djugu, Murubya, Mazangina, Balazana, Ituri, Urumu, etc... meritent tous la meme protection que les habitants de Bunia.

    Ils sont capables de venir, de tuer des gens et de retourner dans leurs buissons et aucune action ne sera prise. Combien de personnes ont-ils tue jusqu'a present?
    Des dizaines de miliers, Quelqu'un peut-il me convaincre que les chefs militaires de la DR. Congo ne savent pas ou vivent ces criminels??

    Ils le savent tres bien, pouquoi alors ne prennent-ils pas mesurent pour arreter, desarmer etmettre fin a ce drame?
    Doivent- ils attendre que ces criminels entrent a Bunia pour reagir?

    I'm not a politician, not even interested in politics.
    I'm just an independent thinker, fun of justice. I was born in Nyankunde, ran to Bunia almost killed by the same Lendu Militia men in 1998 at the age of 10.. Then from Bunia, I survived over 10 times within a period of 2 months from the same Militiamen. I took off and decided to live in one of the neighbouring countries.

    When you watch the speeches of the Congolese leaders, you really won't believe that they could fail to bring development peace and justice to our country.

  2. Je crois que le gouverneur se prend pour un etre surnaturel. Il est arrogant et les morts ne lui disent absolument rien. Mais qu'il se rapelle : SI TU PENSE QUE LA MORT, C'EST POUR LES AUTRES, DEMAIN TU TE RETROUVERA PARMIS CES AUTRES-LA.Le genocide de L'ITURI sera mixte. pastors comme celui du Rwanda. On en a marre des monqueries des autorites.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *