Ituri : l’UDPS approuve la destitution du gouverneur Bamanisa

Jean Bamanisa Saidi gouverneur de l'Ituri. Photo Enet. ©Prince B.

Dans une déclaration rendue publique ce lundi 19 avril 2012 devant la presse en ville de Bunia, chef-lieu de la province de l’Ituri, l’union pour la démocratie et le progrès social, (UDPS) fédération de l’ituri soutient la motion de censure votée par les députés provinciaux contre le gouvernement provincial, tout en projetant ce mercredi 21 avril, une façon pour ces militants de soutenir les élus provinciaux qui vont voté pour cette motion.

Les militants et militantes de ce parti présidentiel ont visité ce même jour les députés provinciaux pour saluer leurs actions parlementaires, faites en faveur de la population.

“Nous sommes venus voir l’assemblée provinciale pour la féliciter par rapport au travail abattu en plénière aussi montrer la position de l’UDPS dans les enjeux politiques de la province, nous avons entrepris organiser une marche pour ce mercredi pour soutenir la motion que les députés ont voté pour faire partir le gouverneur et toute son équipe. Nous sommes venus donner l’oxygène de dire aux députés que nous sommes en cœur avec eux parce qu’ils sont ceux-là que nous avons voté pour nous présenter au sein de l’hémicycle” souligne Maître Jean Fidèle Mukuna.

Cette fédération montre sa position aux enjeux politiques de l’ituri en se corroborrant sur l’opacité de finance que cette jeune province génère pour son décollage sur différents plans conçus.

” La province n’avance pas sur le plan économique, sur le plan social, les infrastructures routières etc…il n’y aucune avancée pourtant la province génère suffisamment l’argent. Si jamais cet argent était orienté vers les actions quand-même soulager et donner le sourire à tout le monde,”, a indiqué le vice président fédéral de l’UDPS/Ituri à Election-net.com

Selon ce parti politique, le gouvernement déchu n’a pas respecté la vision du chef de l’État, et l’a rendue impopulaire en Ituri, et même les actions que mènent l’autorité du pays qui aspire encore la confiance des ituriens pour l’élection de 2023.

“La vision du chef de l’État n’est pas respectée en province de l’ituri donc on a effectivement de faire brouillage pour que le chef de l’État devienne plus en plus impopulaire dans la province de l’ituri. C’est la raison pour laquelle l’UDPS ne devait pas croiser les bras pour regarder cela comme ça. Nous devons agir parce que nous voulons que le chef de l’État soit réélu en 2023 dans la province de l’ituri surtout qu’il a vraiment des bonnes intentions pour la population et il donne aussi le moyen pour que l’ituri recouvre la paix. C’est pourquoi l’UDPS a pris la raison, la voix du peuple soit entendue et que l’autorité suprême du pays puisse aussi prendre décision dans ce sens” conclut Maître Jean Fidèle Mukuna

Il sied de signaler que le gouvernement déchu n’a pas déposé sa démission jusqu’à présent. Toutefois la notabilité de l’Ituri et même la milice FRPI ont désapprouvé cette destitution du gouvernement Bamanisa, tout en indiquant qu’il pouvait retarder le développement et le processus de la paix en Ituri.

John Mary ndika depuis kpandroma.