Ituri : les rebelles ADF "se réorganisent" à Irumu

Photo d'illustration des installations et galeries construites par de présumés rebelles des Forces démocratiques alliées (ADF) pour se protéger des bombardements. Ph. Monuc

Le territoire d’Irumu en Ituri est secoué par l'activisme des rebelles ADF depuis plus d'une année. Des nombreux villages ont été la cible des assaillants poussant la population à abandonner leurs ménages.

Ce mardi 31 août 2021, la convention pour le respect des droits de l'homme (CRDH/Irumu) affirme que les mêmes rebelles ont érigé de nouveaux bastions dans cette partie. Selon Christophe Munyanderu, 3 collines sont maintenant occupées à l'est de la localité de Ndalya.

"Les ADF tentent de se réorganiser. Ils se sont déjà concentrés dans le groupement Badibongo-Siya précisément à Masangalo, Belu et Mapipa. Les forces de sécurité sont sur la route nationale numéro 4, mais pas en profondeur. C'est une crainte, quand l'ennemi commence à se réorganiser, car c'est la population civile qui va subir les conséquences négatives", rapporte-t-il à election-net.com.

Face à la menace que présentent les rebelles ADF, la CRDH exhorte la prise des mesures urgentes afin de l'étouffer. "Nous appelons les autorités à lancer des opérations de grandes envergures dans la chefferie de Walese Vukutu parce que l'ADF circule en électron libre dans la zone", a-t-il conclu.

Dieubon Mughenze

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *