Ituri : les opérations militaires "violentes, rapides et brutales" amorcées

Un militaire des FARDC /crédit photo Lieutenant Jules Ngongo

Les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) annoncent la nouvelle phase des opérations militaires contre les groupes armés dans la province de l’Ituri.

D'après le lieutenant Jules Ngongo, porte-parole de l’armée en Ituri, cette phase sera consacrée aux actions "violentes" pour rétablir l'autorité de l'Etat partout où des porteurs illégaux d'armes font la loi.

"Cette troisième phase sera plus violente et ça sera de manière rapide et brutale. Tous les moyens possibles seront mis en contribution pour imposer l'autorité de l'Etat. Que le bon citoyen se retire, qu'il depose les armes et se rendre aux forces armées", a-t-il déclaré lors de la présentation des miliciens CODECO capturés dans le territoire de, il y a peu.

L'occasion faisant le larron, le lieutenant Jules Ngongo réitère l'appel à la collaboration civilo-militaire pour accompagner les services de sécurité dans le rétablissement de paix totale. " Et de cesser avec tous les messages d'intoxication et de démoralisation de nos vaillants qui perdent leur sang pour la cause noble".

Dieubon Mughenze

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *