Ituri : Les nouvelles violences des miliciens CODECO font 13 morts

Inhumation Collective des personnes tuées lors du massacre de Yumbi en 2018 ©radio okapi

Des nouvelles violences attribuées aux miliciens CODECO ont été enregistrées dans le territoire de Djugu en province de l'Ituri, a appris election-net.com.

Ces assaillants ont pris pour cible la chefferie de Bahema Nord le week-end dernier, affirment les sources de la société civile locale.

Elles soutiennent que lors de cette incursion rebelle, les assaillants ont abattu 13 civils. Un bilan provisoire en attendant la fouille qui doit s'effectuer aux alentours du lieu attaqué.

Poursuivant leur opération inhumaine, les mêmes combattants ont incendié des maisons. Entre-temps, c'est une psychose totale qui règne dans le chef de la population.

Si certains habitants ont vidé leurs ménages se réfugiant dans les entités supposées sécurisées, d'autres par contre passent nuit en pleine brousse.

Dieubon Mughenze

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *