Ituri : Les miliciens CODECO menacent "de massacrer la commune minière de Mungwalu"

Des miliciens CODECO ont assiégé la résidence du chef du parquet de Djugu à Mongbwalu dans la province de l'Ituri le week-end dernier.

Le magistrat Sadiki Kiyele Gédéon soutient que parmi les assaillants, les uns étaient armés et les autres accompagnaient leurs paires sans armes. Leur objectif, précise-t-il, étaient de vouloir libérer certains combattants arrêtés pour différents faits informationnels.

"J'étais sous menace des assaillants CODECO alors que nous sommes dans le processus qu'avait amené les délégués du chef de l'état… une délégation de plusieurs CODECO est arrivé jusqu'à mon domicile m'exigeant que j'ouvre la prison afin qu'ils récupèrent les leurs pourtant parmi les leurs il y a les assasins, les violeurs…", explique-t-il.

Et de poursuivre :

"Je suis desaisi, je ne suis plus à mesure d'accorder ni la localité ni faire payer les amandes. Ils ont promis que si leurs personnes ne sont pas liberées, ils vont massacrer Mungwalu, ils vont prendre Mungwalu par la force".

Le magistrat Sadiki Kiyele Gédéo craint, enfin, pour sa sécurité suite aux menaces des miliciens CODECO. Toutefois, conclut-il, il a informé sa hiérarchie sur cette situation.

Dieubon Mughenze