Ituri : les groupes armés locaux appelés à faciliter l'armée à traquer les ADF

Quelques porteurs illégaux d'armes /Photo de tiers

La convention pour le respect des droits de l'homme CRDH antenne de Mambasa en Ituri déplore les attaques répétitives des hommes armés.

Il s'agit des assauts lancés par les rebelles ADF et les miliciens maï-maï, rapporte cette ONG-DH par le biais de son coordonnateur Kasereka Sivamwenda Gilbert. "les attaques menées à la fois par des présumés Égorgeurs et des présumés maï-maï. Dans un délai de 10 jours nous venons d'enregistrer 3 attaques du 19/10/2021, 21/10/2021 et du 27/10/2021 dont 1 par les présumés ADF et deux par les présumés maï-maï", rapporte-t-il en précisant le bilan :

"Le bilan de toutes ces attaques est des 5 personnes tuées par machette et 3 personnes portées disparues, 4 blessés, un Camp militaires de MAHU incendié et une arme emportée par les assaillants".

Face à cette situation, la CRDH "dénonce ces actes barbares qui violent les lois de la République. Nous appelons les groupes miliciens locaux d'éviter de faciliter les égorgeurs leur mission en s'attaquant aux FARDC, mais plutôt de déposer les armes pour faciliter aux FARDC de continuer à traquer les égorgeurs. Nous appelons la population à la vigilance et à la dénonciation, de toute personne qui collabore de près ou de loin avec les ennemis de la paix".

Dieubon Mughenze

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *