Ituri : l'armée frappe deux commandants ADF près de Komanda

Les Forces Armées de la République Démocratique du Congo . Photo de tiers.

Les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) annoncent la neutralisation de deux commandants du groupe armé ADF dans le territoire d’Irumu en Ituri. C'était lors d'une réplique de l'armée régulière après près une attaque sanglante de ces combattants à Mosome, indique Le lieutenant Jules Ngongo, speaker de l'armée en Ituri.

À Masome près de Komanda, le week-end de la semaine achevée, les rebelles ont surgi et se sont attaqués aux civils. Aux moins 5 civils étaient tués aux côtés d'autres pris en otage, a déclaré un rescapé qui s'est mystérieusement sauvé des griffes des assaillants.

Le territoire d’Irumu est, comme 4 autres de la province de l’Ituri, touché par les violences armées qui ont déjà fait des milliers de victimes. Des vies fauchées soit par arme blanche soit par arme à feu, sont à mettre à l'actif des plusieurs groupes armés dont les miliciens CODECO, FPIC, FPI, et le rebelles ADF.

Entre-temps, l'armée régulière poursuit la traque des groupes armés. Les deux récents combattants neutralisés à Irumu s'ajoutent à des dizaines d'assaillants tués et capturés lors des différentes offensives.

Dieubon Mughenze

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *