Ituri : l'armée dément la défection d'un haut gradé

Lieutenant Jules Ngongo, porte-parole des FARDC en Ituri /Photo de tiers

En réaction aux rumeurs qui circulent depuis le mardi 22 novembre dernier, faisant état de la défection du colonel Musekura, commandant du 3202 régiment des Forces Armées de la RDC basé à Masumbuko, en territoire de Djugu, le porte-parole du FARDC estime que c'est une vaste campagne manipulation et de diabolisation de l'état de siège et ses animateurs.

Le lieutenant Jules Ngongo dément forcément la rumeur de défection au sein du FARDC et rassure l'opinion publique.

"Les manipulateurs politiques et sécuritaires ont échoué dans leurs missions. Nous avons compris que ce sont eux qui poussent les miliciens de la CODECO à attaquer la population, maintenant comme ils ont échoué, ils cherchent à mener une guerre médiatique, pour créer la déconsidération de la population vis-à-vis de l’armée. Ça, c'est déjà une guerre perdue d’avance, ce n’est qu’une simple diabolisation. Le colonel Musekura est en plein combat contre ceux-là qui détruisent l’Ituri, appuyés par certains politiciens, leaders d’opinion et des communautés" précise le lieutenant Jules Ngongo, porte-parole des opérations militaires en Ituri.

Le lieutenant Jules Ngongo appelle la population iturienne au calme en continuant à faire confiance aux éléments des FARDC déterminés à ramener la paix dans ce coin du pays.

Pompon BEYOKOBANA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *