Ituri : l'armée bombarde des bastions "fortifiés" des combattants CODECO

Photo d'illustration d'une arme

Après une attaque repoussée des miliciens CODECO dans la commune de Mongbwalu en territoire de Djugu vendredi dernier, les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) annoncent le bombardement des bastions des miliciens CODECO.

Il s'agit de deux bastions situés respectivement dans la chefferie de Kilo, affirme le lieutenant Jules Ngongo, porte-parole de l’armée en Ituri. Il précise le professionnalisme avec lequel cette opération a été menée par des unités spéciales de l'armée régulières.

"Les Forces Armées ont bombardé Pese et Brésil, deux bastions fortifiés de la milice CODECO en territoire de Djugu dans la chefferie de Banyali Kilo. Mené de manière professionnelle par les hélicoptères de l'armée, à air et au sol par les unités spéciales ", a-t-il déclaré.

À l'heure qui l'est, selon le lieutenant Jules Ngongo, les patrouilles sont effectuées dans la zone bombardée. Ce, afin de traquer les combattants "en errance". Il salue en outre l'accompagnement de la population visant à chasser" les Forces du mal ".

"Les opérations de fouille se poursuivent dans la zone pour nettoyer les membres de ce groupe armé qui sont en errance. Le bilan de ces opérations sera rendu public dans les heures qui suivent… Nous remercions et encourageons la population à résister aux forces du mal dont les miliciens CODECO, FPIC et les ADF sont nos ennemis communs", a-t-il conclu.

Dieubon Mughenze

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *