Ituri : La société civile exige la relève des officiers des Forces de sécurité

Quelques militaires des FARDC /Photo de tiers

Ecouter cette information

La situation sécuritaire défraie toujours la chronique dans la province de l’Ituri où œuvrent plusieurs groupes armés négatifs. La société civile de l’Ituri  monte au créneau face à cette situation.

Par l’entremise de sa présidente ad intérim, la société civile signe et persiste que les officiers des Forces de sécurité affectés en Ituri doivent être remplacés. Car la population a perdu confiance à eux en raison de l’insécurité grandissante dans cette partie de la République Démocratique du Congo, indique-t-on.

A lire aussi:  RDC : Le Directeur administratif à la Maison civile du Chef de l’Etat arrêté et envoyé à Makala

“Que le gouvernement central prenne ses responsabilités et que ces officiers et tous les responsables du secteur de sécurité en Ituri soient relevés de leurs fonctions. Tout simplement parce que la population pour laquelle ils se trouvent en Ituri, a perdu confiance en eux”, explique  Noëlle Nyaloka.

En rappel, l’insécurité dans la province de l’Ituri est marquée par l’activisme des milices éparpillées dans le 5 territoires que compte cette province. Ces milices constituent  un obstacle permanent contre la survie de la population.

A lire aussi:  RDC: Démission de Benoît Lwamba, la cour constitutionnelle prend acte

Dieubon  Mughenze