Ituri : la société civile appelle le gouvernement à éradiquer l’insécurité

Illustration

La recrudescence de l’insécurité en province de l’ituri fait couler beaucoup d’encres et de salives au sein des opinions. C’est ainsi que la coordination de la société civile demande au gouvernement la restauration de l’autorité de l’État en imposant la paix dans la province de l’ituri tout en éradiquant complètement les groupes armés actifs dans cette partie du pays. Cette demande est du coordonnateur de la société civile de l’ituri dans une déclaration rendue publique devant la presse ce mercredi 07 avril 2021.

Selon l’ingénieur Dieudonné Lossa Dhekana, la situation actuelle à laquelle la province de l’ituri fait face est un ” mouroir” suite aux multiples atrocités commises par les rebelles, et atteignent à ce jour un niveau insupportable.

“La province de l’ituri est dite à jour un mouroir à cause des atrocités qui ont atteint un niveau insupportable” le chef des travaux, Dieudonné Lossa Dhekana

La bouche autorisée de cette force vive demande au gouvernement congolais le rétablissement de la paix à moins que sa structure menace d’appeler la population iturienne à se prendre en charge.

“La société civile/forces vives de l’ituri demande à L’Etat congolais d’imposer la paix en éradiquant tous les groupes armés actifs en ituri de peur que la population se prenne en charge” ajoute-t-il dans une dépêche dont Election-net.com s’est procurée une copie.

Enfin, il s’est questionné sur la recrudescence de cette insécurité. Et ce, pour amener les autorités politiques en prendre leurs responsabilités en mains et endiguer la situation.

“Il faut combien de morts en ituri pour que le gouvernement prenne des dispositions adéquates? Le slogan le peuple d’abord ne concerne pas les ituriens ?” S’interroge-t-il.

En rappel, la province de l’ituri est sous l’emprise de plusieurs groupes armés qui accentuent leurs mouvements sur la population civile.

John Mary ndika.