Ituri: la CNPR et le TRANSVCOM interdits de percevoir des taxes sur les axes routiers à Mambasa

Après plusieurs mois des plaidoyers des défenseurs des droits de l'homme , le ministre provincial du transport et voies de communication en Ituri interdit la perception des taxes sur les axes routiers par les services de la commission nationale de la prévention routière (CNPR) et les services du Transport et des voies de communication (TRANSCOM).

La convention pour le respect des droits de l'homme (CRDH/Mambasa) ,une organisation ayant aussi plaidé se dit satisfaite de la décision prise par madame le ministre. Par le biais de son coordinateur Kasereka Sivamwenda, cette structure invite les agents de la CNPR et du TRANSVCOM au respect des mesures prises par le service habilité.

A la population, la CRDH adresse son message en ces mots:" n'acceptez plus que ces agents vous escroquent en plein jour. La CNPR et le TRANSCO ne sont autorisés à percevoir l'argent. Tous les usagers des axes routiers doivent comprendre cela".

En rappel, la CRDH a toujours alerté sur ce qu'elle qualifie de tracasserie sur différents tronçons routiers.

Dieubon Mughenze