Ituri-Insécurité: le gouvernement congolais appelé à proposer un plan de sortie de crise

Un véhicule embusqué par des présumés miliciens CODECO /Photo de tiers

Face l'insécurité grandissante dans la province de l'ituri et plus précisément dans la ville de Bunia accentuée par l'incursion des miliciens Codeco dans le chef-lieu de la province, la fondation Kinalegu une organisation non gouvernementale de la promotion de la paix et de la défense de droits humanitaires, demande au gouvernement de la République de proposer rapidement et sans délai le plan de sortie de la crise de l'Ituri.

Dans un communiqué de presse relatif à son inquiétude face à la présence des miliciens Codeco dans la province de l'ituri et les environs de la ville de Bunia, cette organisation non gouvernementale demande au gouvernement de mettre fin aux sites du Désarmement, Démobilisation et Réinsertion et de pré-cantonnement anarchiques crées par les miliciens eux-mêmes au mépris des normes en la matière.

Elle exige également le relèvement de leur fonction, tous les opérateurs sécuritaires, ayant montré leur laxisme face à l'invasion de la ville de Bunia en date du vendredi 04/09/2020 aux miliciens Codeco.

Pour rappel, les miliciens CODECO avaient fait irruption dans l'avant midi du vendredi 04 septembre 2020 dans la ville de Bunia. Aussitôt entrés, ces miliciens s’étaient rendus à la prison de Bunia pour exiger la libération de leurs camarades détenus dans ce centre pénitencier. Après quelques heures de négociations avec les autorités locales ces miliciens ont été ramenés en dehors de la ville par un véhicule de l’armée loyaliste.

Pompon BEYOKOBANA